You are currently viewing Vie quotidienne : le pourboire (B1/B2)

Vie quotidienne : le pourboire (B1/B2)

Quand on voyage à l’étranger, le pourboire peut s’avérer être un vrai casse-tête ! Faut-il laisser quelques pièces ? Un billet ? Au serveur, au taxi, au coiffeur ? Obligation « légale » dans certains pays, faute de goût dans d’autres… Voici quelques informations sur le pourboire en France. 👛

1
2

Le pourboire n’a rien d’une habitude systématique en France contrairement aux pays anglo-saxons où le service est systématiquement facturé. Au royaume de la gastronomie, le pourboire est facultatif ! Pour donner, il faut que les Français sentent une attention particulière, un service irréprochable.

En outre, l’immense majorité des pourboires est payée en liquide.  Enfin, cette habitude est en recul chez les Français ces dernières années. La crise sanitaire a en effet accéléré le recul sur fond de dématérialisation des paiements. 

Bien qu’il ne soit pas obligatoire, la majorité des Français (77 %) donne des pourboires. Traditionnellement, ce sont dans les restaurants, les cafés et les bars ou bien chez le coiffeur que les Français laissent le plus naturellement des pourboires. 

Infographie d’une étude CSA publiée en 2021 pour la fintech Lyf : 

Voici une vidéo sur ce thème pour pratiquer votre français : « Comment règle-t-on l’addition dans un restaurant français et dans un restaurant allemand ? »

Émission : Karambolage (Arte) / auteure : Claire Doutriaux / réalisateur : Philippe Massonnet

4

Laisser un commentaire